Citations: désir, pouvoir et consommation

« La félicité est une continuelle marche en avant du désir, d’un objet à un autre, la saisie du premier n’étant encore que la route qui mène au second. »

Hobbes, Le léviathan

« Je mets au premier rang, à titre d’inclination générale de toute l’humanité, un désir perpétuel et sans trêve d’acquérir pouvoir après pouvoir, désir qui ne cesse qu’à la mort. »

Hobbes, Le léviathan

« Le sujet désire l’objet parce que le rival lui-même le désire. En désirant tel ou tel objet, le rival le désigne au sujet comme désirable. »

René Girard, la Violence et le Sacré

« Le désir est essentiellement mimétique, il se calque sur un désir modèle ; il élit le même objet que ce modèle. »

 René Girard, la violence et le sacré

« Le mimétisme du désir enfantin est universellement reconnu. Le désir adulte n’est en rien différent. »

René Girard, la violence et le sacré

« Quand on a donné aux besoins limités ce qu’ils exigent, tout le sur­plus est consacré à ces besoins du superflu, qui ne peuvent jamais être remplis et qui semblent n’avoir aucun terme. »

Adam Smith, La richesse des nations

« Le nécessaire et le superflu varient même selon les différents états où se trouve la société. »

Jean-Baptiste Say, Traité d’économie politique

« Le développement des profits suppose de réveiller sans cesse notre appétit de consommation. »

Jacques Généreux,  Les Vraies lois de l’économie

« Rien n’accroît les désirs aussi immanquablement et rapidement que les « nouvelles » formules, les formules « améliorées », et, mieux encore, les formules « nouvelles et améliorées ».

Zygmunt Bauman, la société assiégée

La seule liberté, les hommes la dédaignent, uniquement, ce me semble, parce que s’ils la
désiraient, ils l’auraient : comme s’ils se refusaient à faire cette précieuse conquête, parce
qu’elle est trop aisée.

La Boétie, Le discours de la servitude volontaire

« Chose vraiment surprenante, c’est de voir des millions de millions d’hommes,
misérablement soumis tête baissée, à un joug déplorable, parce qu’ils sont fascinés et ensorcelés par le seul nom d’un, qu’ils ne devraient redouter, puisqu’il est seul, ni chérir, puisqu’il est, envers eux tous, inhumain et cruel. Telle est pourtant la faiblesse des hommes! »

La Boétie, Le discours de la servitude volontaire

« Les sociétés primitives refusent la relation de pouvoir en empêchant le désir de soumission de se réaliser. »

Pierre Clastres, Liberté, Malencontre, Innommable

« Le désir de pouvoir ne trouve à se réaliser que s’il parvient à susciter l’écho favorable de son nécessaire complément, le désir de soumission. Pas de désir réalisable de commander sans désir corrélatif d’obéir. »

Pierre Clastres, Liberté, Malencontre, Innomable

« Le pouvoir est partout ; ce n’est pas qu’il englobe tout, c’est qu’il vient de partout.
[… ] Le pouvoir vient d’en bas »

Michel Foucault, La volonté de savoir

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Espace membre