Comment se libérer de son stress au travail ?

Le stress est un ensemble de sensation négatives que peut ressentir tout un chacun à un moment de sa vie. Pour certains, le stress fait partie de leur quotidien et de leur vie professionnelle surtout si les personnes exposées à ces affects négatifs assument de lourdes responsabilités ou occupent des postes très sensibles. Le stress, et l’angoisse qu’il génère, peut avoir des manifestations somatiques surtout quand cela devient chronique : En effet,  le corps peut être affecté par un stress aigu : Par exemple, trop de pression et de stress finissent par provoquer des tensions artérielles, des maladies intestinales, l’insomnie ou une fatigue permanente…etc.

Si le travail provoque ce stress pathologique, il n’en demeure pas moins vrai qu’il est possible d’atténuer ces sensations paralysantes afin de permettre à l’individu de jouir de la vie et d’avoir le meilleur mode de vie possible.  Des médecins et des psychologues ont bien diagnostiqué le problème et prescrivent un ensemble de remèdes pour que « l’Homme stressé » puisse contrôler sa vie psychique de la meilleure des façons. Un homme sain, heureux, celui qui gère bien comme il faut ses émotions et son stress ne peut être que  très productif dans l’activité professionnelle qu’il exerce. Ainsi, il ne peut que réussir professionnellement et être épanoui dans sa vie extra-professionnelle.

 

Comment se libérer de son stress au travail ?

Affronter le problème 

Etes-vous insomniaques ? Le travail est-il un fardeau pour vous ? Etes-vous exposés au vertige et à des sensations négatives avant chaque  réunion professionnelle ?  Avez-vous un déséquilibre alimentaire à cause de votre stress au travail ? Ressentez-vous une fatigue chronique sans savoir la cause ? Si vous répondez « oui » à toutes ces questions,  cela est le signe que vous souffrez d’un stress pathologique. Vous avez dépassé la limite du naturel.

Le premier remède pour se rétablir et de se libérer de ses sentiments très angoissants, c’est d’abord de reconnaitre qu’on est dans une situation anormale qui exige un vrai travail sur soi.  Le premier en fait, c’est la reconnaissance, c’est-à-dire dépasser le déni afin de chercher les moyens nécessaires pour sortir de l’impasse. La reconnaissance est le premier pas vers la guérison. Il faut préparer la grille de tout ce qui provoque le stress dans le travail, lister les raisons qui génèrent cette angoisse liée au travail.

Se poser les questions adéquates

Si l’intensité du stress est très grande, cela signifie que votre activité professionnelle ne vous correspond pas, va à l’encontre de vos tendances, de votre vision de vous-même et du monde. C’est pourquoi il faut toujours se poser les questions suivantes : « Mes compétences sont-elles en harmonie avec le poste que j’occupe et les exigences de mon métier ? », Pourquoi est-ce que j’ai choisi ce métier : Est-ce car j’ai besoin de travail ? Quel rapport entretiens-je avec mon directeur et avec mes acolytes ?  Si mes rapports professionnels sont tendus, comment devrais-je agir pour les améliorer ? L’environnement professionnel n’impacte-t-il pas mes émotions ? Subis-je une injustice professionnelle ? 

Répondre à cet ensemble de question est suffisant pour diagnostiquer le problème et peut-être vous aidera à mieux gérer votre stress ou au moins à comprendre son origine.

Contrôler la situation

Si vous avez le sentiment d’absence de contrôle, cela aggrave et intensifie la sensation de stress : Pour éviter d’être en permanence exposé au stress et aux conséquences qu’un tel sentiment provoque, il faudrait bien maitriser sa vie professionnelle en définissant ses objectifs et ses priorités sans oublier la nécessité d’investir sur ses propres personnes pour persévérer et optimiser ses performances.  C’est pourquoi, il faut développer ses acquis, apprendre en permanence, améliorer le relationnel aussi bien avec votre supérieur dans la hiérarchie professionnelle qu’avec son entourage.  Cela transformera votre travail en activité épanouissante  et fera disparaitre ou du moins allègera la pénibilité de l’activité que vous exercez.

Se donner le droit à la récompense 

Pour dépasser le stress professionnel il faut s’auto-attribuer des récompenses après chaque réussite : Il faut porter un regard positif sur soi-même après chaque réussite.  Se féliciter soi-même de ses propres succès. Donnez à vous-même le droit d’être heureux en vous offrant à vous-même la possibilité d’être heureux dans les choses ou avec les personnes qui sont source de bonheur pour vous. Bref, il faut cultiver la positivité.

Il faut activer les mécanismes de résistances face au stress

Il faut savoir qu’il y a un stress normal, naturel et un stress maladif, handicapant.  Cela dit, il existe des remèdes capables d’alléger l’effet angoissant du stress :

  • Une activité sportive régulière et des activités créatrices : Ces activités diminuent le stress en empêchant la personne stressée de penser en permanence aux causes de son malaise.
  • La musique est un antidote très efficace aussi pour apaiser la personne exposée au stress du travail. L’effet de la musique est aussi apaisant qu’un bon relationnel au travail.
  • Il faut trouver l’équilibre entre le professionnel et le personnel : La réalisation de cet équilibre vous aidera à vivre sereinement. Pourtant, une vie familiale ou professionnelle tendue accentue le stress au travail.

ADEL EL OUARZ

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Espace membre