Dissertation de C.G : « Tant que l’homme n’a pas dominé le désir, il n’a rien dominé ». Par Abdelhak Ouallaf