Les transports maritimes

  1. I) La révolution maritime

1e révolution = XIXe = vapeur + hélice + acier

2e révolution = seconde moitié du XXe = façon d’acheminer marchandises + spécialisation navires + taille navires + opération de chargement et de déchargement

 

A – 2 dates clés : 1956 / 1967

 

  • 1956
    • Nationalisation canal de Suez → réflexion pour rentabiliser routes plus longues → navires plus gros = supertankers
    • Malcolm Mc Lean = transporteur routier aux EU = invention de « the box that change the world » = conteneur
      • Norme = 1 EVP = équivalent 20 pieds = 2,4×2,4×6,1 m
      • 1 conteneur = 1 EVP ou 1 Equivalent 40 Pieds (2x fois plus long)
      • sécurité contre vol + intempéries
      • durée de vie ≈ 7 ans
      • adapté aux marchandises manufacturées
      • transport multi­-modal
      • conteneurs se différencient selon les entreprises par les couleurs
        • compagnie Evergreen = couleur verte / MAERSK = n°1 mondial = blanc / CMA – CGM = n°3 mondial = bleu
      • Impacts
        • financier = diminution couts de manutention
        • diminuer temps d’escale
        • nouvelle géographie avec desserrement des activités des ports
        • nécessaire adaptation des ports
      • → plus qu’une simple boite, un véritable système qui met 10 ans à se répandre
      • Bouleversement hiérarchie des ports → domination asiatique et européenne VS rétrogradation américaine avec seulement 2 ports dans top 20 à la 16e et 17e place
    • Palettisation
    • Trafic ro – ro
      • = Rollon – roll-off → possibilité de faire rentrer directement camions et voitures dans la soute

 

  • 1967
    • Guerre des 6 jours → fermeture de Suez pendant 10 ans (→ parce qu’Israël est juste à côté après invasion du Sinaï)
    • → apogée des supertankers
  • → évènements politiques qui ont un impact sur le gigantisme naval

 

B – La refonte de la flotte mondiale

  • Mutation des flottes
    • Porte-conteneurs → 2000 EVP décennie 1980 VS 10 000 EVP aujourd’hui
    • Vraquiers = navires qui transportent du vrac → matières premières
    • Pétroliers
    • Méthaniers
    • Cargos = marchandises diverses
    • Navires de transports d’hommes
  • Flotte mondiale aujourd’hui
    • 3 navires qui dominent (90% du tonnage)
      • Navires citernes
      • Vraquiers (croissance énergivore de la Chine et de l’Inde, besoin approvisionnement important)
      • Porte-conteneurs
    • Problème = surcapacité
  • Essor des pavillons de complaisance
    • Pavillon de complaisance = pays qui permet à des navires dont le propriétaire est étranger de se placer sous sa juridiction, souvent plus souple
    • Liberia + Panama + Malte + Chypre → Panama a donc la 1e flotte mondiale …
    • 1945 → pavillons de complaisance = 5% flotte mondiale
    • Aujourd’hui → pavillons de complaisance = 2/3 flotte mondiale
    • Problème = responsables de catastrophes environnementales
      • Ex : Amoco Cadiz + Exxon Valdez + Erika + Prestige
      • Erika = 1999 → pavillon maltais + propriétaire italien + capitaine indien + affréteur Total
      • Sur les 46 000 navires de la flotte mondiale, 6 000 dangereux
  1. II) Les transports maritimes à l’origine d’une nouvelle architecture de l’espace mondial

A – Nouvelle hiérarchie portuaire

  • 1970 = 4 ports traitent chacun plus de 100 millions de tonnes par an
  • Aujourd’hui = plus de 30 ports traitent chacun plus de 100 millions de tonnes par an / 14 ports traitent chacun plus de 200 millions de tonnes par an
    • Sur les 14 ports = seul Rotterdam émerge comme non-asiatique + ports chinois + Singapour + Corée du sud + Japon
  • Modifications des ports
    • Gains sur la mer
    • Nouveaux ports à la sortie des villes → nouveau port de Shanghai = port des îles Yangshan

B – Apparition de « ranges »

  • Range = succession de plusieurs plateformes portuaires rapprochées sur un même littoral
  • Northern Range
    • =du Havre à Hambourg
    • Façade maritime qui s’appuie sur hinterland dynamique de l’artère rhénane
    • Gateway = porte d’entrée
    • Ces hubs fonctionnent en feedering = nourrit ses ports secondaires par des feeders (plus petits navires)

C –Principaux acteurs : armateurs + opérateurs portuaires

  • Armateur = celui qui exploite commercialement un navire, n’est pas forcément propriétaire du navire
  • Opérateur portuaire = société de manutention (chargement / déchargement) à l’origine cantonnée à un lieu précis et qui peut par la suite étendre ses activités à d’autres ports
  • Séparation armateur / opérateur portuaire = floue de par l’extension des activités
  • Armateurs
    • spécialisés dans porte-conteneurs
      • n°1 = danois Maersk / n°2 = italien MSC / n°3 = français CMA – CGM / n°4 = taïwanais Evergreen
    • sans spécialisation, armant tous bateaux
      • Grèce + Japon = 30% à eux deux de la flotte mondiale
    • Opérateurs portuaires
      • Dubaï Port World = DPW
      • Port of Singapore Authority = PSA
    • Armateurs + opérateurs = cherchent tous les deux à contrôler transports terrestres → maitriser totalité chaîne de transport → pouvoir prendre produit sur lieu de prod et l’amener au lieu de consommation
      • Ex : groupe Bolloré = « global carrier » = maitrise toute la logistique

III ) Enjeux sécuritaires et environnementaux des transports maritimes

Organisation Maritime Internationale = créée en 1948 → chargée par ONU de sécurité en mer + préservation milieu marin → siège à Londres + contribution pays membres en fonction taille de la flotte

A – Volet sécurité de l’OMI

  • Depuis 1981 = extension de ses activités à la lutte contre terrorisme

B – Volet environnemental de l’OMI

  • Problème des marrés noires
    • Torray Canyon = 1967
    • Amaco Cadiz = 1978
    • Exxon Valdez = 1989
    • Erika = 1999
    • Prestige = 2003
    • L’un des lieux les plus dangereux = passage Manche / Atlantique = tournant de la Bretagne
    • 1969 = convention sur responsabilité en cas de dommage de marée noire
    • 1971 = création fonds d’indemnisation international financé par importateurs d’hydrocarbures
      • Problème 1 = trouver coupable
      • Problème 2 = estimer coût
        • Ex : Amoco Cadiz → dernier jugement rendu en 1992 qui relève 4 types de couts liés à une marée noire
          • Cout des opérations de nettoyage
          • Cout des pertes écos
          • Cout d’aménité = secteur touristique qui subit préjudice
          • Cout écologique
        • Prévention
          • Eliminer pétroliers à simple coque d’ici 2015 = convention internationale MARPOL

C – Production de normes par l’OMI

  • Recommandations de l’OMI sur normes → offre cadre de travail aux états
  • Propose programmes de formation pour appliquer les règlementations
  • → avant tout travail d’encadrement

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Espace membre